Suivre une thérapie pour arrêter de fumer

sophrologie 1Pour cette nouvelle année, vous avez décidé de prendre comme bonne résolution d’arrêter la cigarette. Pour ce faire, vous pouvez adopter comme méthode la consultation auprès d’un thérapeute spécialisé.

Thérapie comme moyen d’arrêter le tabac

La thérapie préconisée par les spécialistes pour arrêter de fumer est la thérapie cognitive et comportementale. Selon les études menées, cette méthode serait très efficace car elle multiplierait les chances de réussite par deux. Elle regroupe deux aspects : l’aspect cognitif, qui correspond à ce qui se passe dans le cerveau de la personne, c’est-à-dire sa manière de percevoir les choses, de les interpréter, et le fait de considérer la cigarette comme amie ou ennemie est un acte cognitif ; l’aspect comportemental qui recouvre ce que la personne fait concrètement dans sa vie de tous les jours, par exemple le fait d’allumer une cigarette à cause du stress ou d’un problème compliqué est un comportement fréquent chez les fumeurs. La cigarette agit de manière directe sur le cerveau à cause de la nicotine, et de manière indirecte sur les gestuelles et les habitudes. Voilà pourquoi la thérapie se base sur ces deux éléments car ils sont indissociables. Pour aider la personne à arrêter le tabac, la thérapie cognitive et comportementale va faire prendre conscience de la consommation quotidienne de tabac, grâce à un agenda de toutes les cigarettes sur une période donnée. Ensuite une fois que les moments où le patient fume sont identifiés, il faut briser cette association stress/problème-cigarette. Il faut aussi aider la personne à gérer ses envies de fumer, et établir un soutien social pour assurer l’efficacité de la méthode. Par ailleurs, il existe la sophrologie, qui est également une méthode complémentaire pour arrêter de fumer. Elle est notamment utilisée pour traiter une des phases d’arrêt du tabac, comme la préparation à l’arrêt ou le sevrage. Cependant, il faut savoir que la sophrologie ne substitue ne aucun cas l’avis et le traitement prescrit par le médecin traitant. D’autres méthodes comme la cigarette électronique sont également considérés par certains médecins comme un moyen pour arrêter de fumer.

Efficacité de la thérapie pour arrêter la cigarette

Avant tout, il est important de souligner que la motivation reste la clé essentielle pour réussir à arrêter de fumer. De ca fait, même si le patient va en consultation régulièrement mais qu’il n’éprouve aucune envie d’arrêter les cigarettes, cette méthode restera inefficace sur lui. En effet, il n’existe pas de solution miracle au tabagisme. Néanmoins, la thérapie cognitive et comportementale est considérée par bon nombre de spécialistes comme étant une méthode efficace pour arrêter la cigarette. En effet, selon les études menées par la Cochrane Collaboration, les séances individuelles de thérapie cognitivo-comportementale augmenteraient les chances de réussir l’arrêt du tabac de 50%. De ce fait, c’est l’une des seules approches non médicamenteuses dont l’efficacité a pu être prouvée scientifiquement. Les scientifiques montrent également que les personnes qui pensent avoir la volonté d’arrêter de fumer ont plus de chances d’y arriver. En ce qui concerne la sophrologie, son efficacité dépend fortement de celui qui l’enseigne. Aussi, il est important de bien se renseigner sur son thérapeute afin d’optimiser toutes les chances. Par ailleurs, il se peut que pendant le processus, la personne fasse quelques rechutes. A cet effet, il est important de ne pas dramatiser, de renforcer les périodes d’abstinence et d’identifier d’autres stratégies, comme l’utilisation de la cigarette electronique 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Suivre une thérapie pour arrêter de fumer

  1. Ping :Suivre une thérapie pour arrêter d...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *