L’importance de l’eau dans notre vie

 

L’hydratation, un besoin essentiel

Nous faisons de plus en plus attention à ce que nous mangeons. C’est très important. Mais l’eau est le constituant essentiel de la vie comme le met en évidence cette pyramide alimentaire. Comme la plupart des êtres vivants nous sommes constitués de 65% d’eau

Que devient votre riz bio, ou vos légumes du jardin, cuits dans de l’eau du robinet contenant du chlore, des pesticides, des nitrates, des résidus de médicaments, des hormones … Est-ce encore du bio

Vous utilisez pour boire et cuisiner de l’eau en bouteille. C’est mieux que l’eau du robinet. Mais êtes-vous sûr que certains éléments du plastique de la bouteille, le Bisphénol A par exemple, ne migre pas dans l’eau ? D’un point de vue écologique, il faut 7 litres d’eau pour fabriquer une bouteille ! Sans compter l’énergie nécessaire pour le transport de ces packs d’eau … L’eau et les ions minéraux sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme l’hydratation, un besoin essentiel

La pyramide ci dessous illustre aussi mieux que des longs discours les réels besoins nutritionnels, et surtout les proportions. Les produits sucrés et matières grasses sont sur la partie la plus étroite de la pyramide représentent les plus petites quantités utiles.

Nos besoins en eau

Sans apport d’eau, un homme meurt en 2 à 3 jours. L’organisme est composé en moyenne de 60 % d’eau et la plupart des réactions chimiques dont il est le siège se déroulent en présence d’eau. La dépense hydrique journalière est de l’ordre de 2,5 litres d’eau rejetés essentiellement dans les urines et la sueur. Les apports en eau sont d’environ 2,5 litres par jour, ils ont 3 origines possibles : – l’eau contenue dans les boissons (1 à 1,5 litre) ; – l’eau contenue dans les aliments (0,5 à 1 litre) ; – l’eau résultant du métabolisme (200 à 300 ml) (l’oxydation de 1 g de glucides apporte 0,6 ml d’eau). Source : scérén (centre national de documentation pédagogique)

 

L’eau en bouteille

Près d’un quart des eaux embouteillées non conforme en France.

Une enquête a été menée au 3e trimestre 2006 dans 13 régions françaises sur les eaux minérales naturelles embouteillées en France ou originaires de l’Union européenne. Celle-ci souligne que près d’un quart des eaux en bouteille examiné présente une composition non conforme aux teneurs indiquées ou aux normes en vigueur. Cette enquête menée par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) avait pour objectif de déterminer les teneurs résiduelles :

  • en fluor, sur des eaux susceptibles de présenter des taux supérieurs à 1,5 mg/l mais ne comportant pas dans leur étiquetage l’avertissement relatif à la présence de fluor au-delà de ce seuil
  • en bromates et en bromoformes, pour les eaux susceptibles d’avoir été traitées à l’air enrichi en ozone mais ne faisant pas référence à ce traitement dans l’étiquetage
  • en arsenic, en baryum et en manganèse.
  • Source :http://www.notreplanete.info/actualites/actu_1231_un_quart_eaux_bouteille_non_conformes.php

La filtration de l’eau

Les carafes filtrantes

Elles filtrent les impuretés, retiennent les éventuels mauvais goûts et mauvaises odeurs et elles absorbent le chlore. Mais attention à penser à changer régulièrement les filtres car sinon elles relarguent ces impuretés dans l’eau …

L’adoucisseur d’eau

Un adoucisseur fonctionne grâce à une résine sur laquelle sont fixés des ions sodium (Na+).Les ions calcium (Ca2+) de l’eau dure sont échangés lors de leur passage sur la résine par des ions Na+. Lorsque tous les ions Na+ de la résine sont consommés, il faut régénérer l’adoucisseur. On lui apporte alors une solution saturée en sel (chlorure de sodium NaCl) riche en ions Na+. De leur côté, les ions calcium (Ca2+) sont évacués à l’égout avec les eaux de rinçage.Le procédé d’adoucissement remplace le calcaire par du sodium, la limite indiquée par la réglementation est de 200 mg (directive européenne 98/83 EC) de sodium par litre d’eau. Or, adoucir de 1 °f apporte 4,60 mg de sodium par litre.

Risque de toxicité:

Une eau très douce peut ronger la tuyauterie et dissoudre le métal dans l’eau rendant l’eau impropre à la consommation. (Le plomb provoque le saturnisme, eau rouillée avec des canalisations en acier galvanisé, eau bleue avec des tuyaux en cuivre).

Qualité minérale de l’eau diminuée.

Les sels minéraux calcium et magnésium sont remplacés par le sodium. Une eau riche en sodium est déconseillée pour les hypertendus, les cardiaques, les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes soumises à un régime sans sel.

Risque d’apparition de bactérie

Régénérez régulièrement la résine de l’adoucisseur d’eau et par mesure de sécurité désinfectez-la plusieurs fois par an. Lorsque l’appareil est au repos plusieurs jours, des bactéries se multiplient en raison de la stagnation de l’eau.

Les osmoseurs

Les osmoseurs réalisent une ultra filtration de l’eau. En sortie l’eau déminéralisée est « morte ». Ils nécessitent une filtration et un système anti-calcaire préalable pour prévenir l’encrassement de la barrière d’osmose.

Une solution existe: La fontaine Waterfall PiMag:
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *