Les solutions se trouvent dans la nature

intro_meditation 2LA GEMMOTHERAPIE

La phyto-embryothérapie a été fondée par le Médecin Belge Pol Henry dans les années soixante et, suite aux travaux de ce dernier, la dénomination « gemmothérapie » a été définitivement créée par le Dr Max Tétau pour ce nouveau domaine de la Phytothérapie aujourd’hui en plein essor, basée sur le macérât glycériné de bourgeons, radicelles, jeunes pousses d’arbres arbustes ou plantes.

Cette méthode de phytothérapie dite rénovée, représente un véritable concentré d’informations basée sur l’utilisation des tissus embryonnaires en phase de multiplication cellulaire intense.
Véritable totum végétal, ils portent le potentiel de développement nécessaire aux végétaux au travers de leurs concentrés d’actifs tels que vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides nucléiques en très grand nombre, hormones et enzymes pour la croissance, …,
Ils renferment toutes les potentialités futures du végétal en concentrant les propriétés thérapeutiques de l’espèce, et allie la théorie des signatures et des concepts énergétiques.

L’utilisation du tissu embryonnaire permet d’obtenir des effets plus actifs que dans l’utilisation traditionnelle des plantes, limitant ainsi leur utilisation.

Le mot «Gemmothérapie» venant du latin «gemmae» signifie «pierre précieuse» et «bourgeon»; ce dernier terme ayant été retenu pour définir cette méthode de phytothérapie nouvelle.

Le macérât est préparé à l’état frais par macération dans de l’eau, de l’alcool et de la glycérine végétale, obtenant ainsi le « Macérât Mère » concentré qui est ensuite filtré.

Cette thérapie douce s’utilise par voie interne, les posologies courantes sont de 10 à 15 gouttes dans un petit verre d’eau 15 mn avant un repas pendant 21 jours.
Une cure de 2 mois est conseillée avec une coupure d’une semaine toutes les 3 semaines.
En santé animale, il est recommandé de donner 1 goutte jusqu’à 5 kilos de poids et 1 goutte tous les 10 kilos au-delà, dans le récipient de boisson 15 mn avant un repas pendant 21 jours.

AROMATHÉRAPIE

L’aromathérapie (étym. : lat « aroma », grec « arôma » = arôme ; grec « therapia » = soin, cure) est l’utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante.
Le terme est utilisé pour la première fois par le chimiste René Maurice Gattefossé en 1935.
Dans une approche traditionnelle, branche de la phytothérapie, elle s’apparente à la naturopathie. Elle est alors classée parmi les médecines non-conventionnelles.
Dans une approche scientifique, elle résulte de la pharmacognosie.
Si l’on retrouve les traces de méthodes de distillation ou d’extraction, en Chine ou en Inde, datant de plusieurs millénaires, c’est en Égypte que leur utilisation est avérée. En Grèce, les écrits de Dioscoride font référence à l’utilisation d’extraits aromatiques. Les Romains les utiliseront aussi sous forme d’onguent gras.

 INFUSION

L’infusion est une méthode d’extraction des principes actifs ou des arômes d’un végétal par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l’on laisse refroidir. Le terme désigne aussi les boissons préparées par cette méthode, comme les tisanes, le thé par exemple.
Cette opération s’oppose à la décoction, dans laquelle le liquide est maintenu bouillant, et à la macération dans laquelle le liquide est froid. Le solvant n’est pas nécessairement de l’eau, cela peut être également une huile ou un alcool.

 NATUROPATHIE

La naturopathie est une médecine non conventionnelle visant à « rééquilibrer » le fonctionnement de l’organisme par des moyens « naturels » : alimentation, hygiène de vie, phytothérapie, massages, exercices, etc. La « naturopathie rénovée » se focalise sur le désordre psycho-émotionnel.
La naturopathie est une prise en charge naturelle et globale qui nous enseigne à préserver et optimiser notre capital santé au quotidien.
À l’aide d’un bilan individualisé, la naturopathie s’attache à maintenir et à réhabiliter les équilibres physiologiques de l’organisme par des techniques naturelles : régime alimentaire, bien-être mental, pour renforcer la vitalité et les défenses de l’organisme, activité physique.
Elle ne se substitue pas à la médecine allopathique mais constitue un moyen privilégié pour prévenir la maladie et maintenir une vitalité optimum :
– corriger les troubles fonctionnels et psychosomatiques par une approche globale de l’individu en prenant en compte les habitudes et modes de vie que le consultant présente.
– enseigner des règles d’hygiène de vie pour permettre au consultant de devenir acteur de sa santé.
Cette approche s’appuie sur un conseil personnalisé et un programme unique. Il peut concerner des réformes alimentaires, des techniques de relaxation et respirations à pratiquer, la mise en place d’exercices physiques spécifiques, des complémentations et tous autres outils naturels potentialisant le retour à la santé et au bien-être.

PHYTOTHÉRAPIE

La phytothérapie, étymologiquement le traitement par les plantes, est une méthode thérapeutique qui utilise l’action des plantes médicinales. On peut distinguer deux types de phytothérapie :
• Une pratique traditionnelle, parfois très ancienne basée sur l’utilisation de plantes selon les vertus découvertes empiriquement. Selon l’OMS, cette phytothérapie est considérée comme une médecine traditionnelle et encore massivement employée dans certains pays dont les pays en voie de développement. C’est une médecine non conventionnelle du fait de l’absence d’étude clinique.
• Une pratique basée sur les avancées scientifiques qui recherche des extraits actifs des plantes. Les extraits actifs identifiés sont standardisés. Cette pratique conduit aux phytomédicaments et selon la réglementation en vigueur dans le pays, la circulation des phytomédicaments est soumise à l’autorisation de mise sur le marché (AMM). On parle alors de pharmacognosie ou de biologie pharmaceutique.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *