La théorie de l’amour selon Sternberg

 

La théorie de l’amour selon Sternberg

 

Le psychologue américain Robert Sternberg, professeur à l’université de Yale, a publié en 1986 une très intéressante « théorie de l’amour »

Selon la Théorie de Sternberg, l’amour  profond est le fruit d’un équilibre parfait entre trois éléments: L’engagement, l’intimité et la passion.

Si l’un ou l’autre de ces éléments vient à manquer dans une relation entre deux êtres, on peut certes parler d’amour mais pas de la même façon et en tout cas pas L’engagement est la reconnaissance par quelqu’un qu’il éprouve des sentiments sincères et de l’attachement pour une autre personne. Comme s’il passait un pacte avec lui-même, il prend la décision de tout faire pour cultiver ce sentiment envers l’autre personne.

 

Le niveau d’engagement dans un couple croît assez lentement au début de la relation, puis se stabilise progressivement pour ne plus retomber. Dans le cas d’un couple qui échoue (séparation), soit le niveau d’engagement n’a pas eu le temps de se stabiliser, soit des facteurs extérieurs (rencontre avec une autre personne) ou psychologiques (rejet de la routine, etc…) sont venus contrarier cette stabilité.

L’intimité peut être définie comme un besoin de rapprochement, une volonté de proximité et une envie de connexion avec une autre personne. Dans une relation, l’intimité suit la passion et précède l’engagement. Elle évolue lentement et décroît progressivement jusqu’à un niveau relativement bas. Toutefois, des changements de circonstances dans le couple (l’arrivée d’un enfant par exemple) réactivent épisodiquement le niveau d’intimité et peuvent même lui permettre de dépasser le stade maximum qu’il avait atteint précédemment. Amour profond.

La passion est un véhicule psychologique puissant qui se définit par un attrait conscient pour une autre personne, caractérisé par une attirance physique irrésistible et une volonté d’ amour charnel. La passion tend à être intense au début d’une relation et progresse rapidement jusqu’à se stabiliser du fait de l’habitude. A la suite d’une rupture amoureuse, la capacité d’un individu à connaître la passion disparaît totalement pendant une période plus ou moins longue jusqu’à ce qu’il puisse assumer complètement la sensation de perte.

 

Voici à présent comment, selon Sternberg, peuvent s’associer ces trois éléments et le sentiment qu’induit leur combinaison.

 

– Intimité seule = Amitié

– Engagement seul = Partenariat

– Passion seule = Désir

– Engagement + Intimité = Complicité

– Intimité + Passion = Romantisme

– Passion+Engagement= Admiration

– Engagement + Intimité +Passion = Amour

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *