La médecine traditionnelle occidentale

La Naturopathie est dite « médecine traditionnelle occidentale » par L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Elle fonde son essence sur la capacité naturelle du corps à « s’auto-guérir » par le jeu de la Force Vitale (Chi, Prana, Pneuma, Principe Directeur…) présente naturellement de notre naissance à notre mort, inhérente à chaque forme de vie.
Cette énergie de vie, ce souffle, si précieux est souvent mis à rude épreuve dans nos vies mouvementées et stressées. Différents agents peuvent donc l’affaiblir: les pollutions, les stress chroniques, la sédentarité, les mauvaises habitudes alimentaires, la dépression, la perte d’idéal, les émotions rentrées…
Petit à petit notre capital vital peut s’éroder et conduire à la mise en place de troubles de plus en plus chroniques: le sommeil peut être perturbé, la digestion se dérègle, la fatigue apparaît plus facilement… Des troubles qui sont tout d’abord fonctionnels mais qui annoncent, si le mode de vie reste inchangé,  la possible mise en place de problèmes pathologiques plus important.
C’est là que la Naturopathie présente toute son importance en tant qu’approche Naturelle et Préventive soucieuse d’aider chacune et chacun à  (re)devenir acteur de sa Santé.
Mais si Naturopathie est un moyen efficace pour préserver ou retrouver la Santé en complémentarité avec d’autres disciplines, elle doit se vivre, se pratiquer, s’expérimenter de manière régulière, dans son quotidien, nous invitant à changer nos modes de vie, de consommation, de relation, invitant chacun et chacune à se prendre « en main ».
Elle est donc en ce sens une véritable pédagogie et tout naturopathe est avant tout un Educateur de Santé qui propose, informe et accompagne.
La Pratique
En fin observateur, le Naturopathe établit un Bilan de Vitalité du consultant en s’appuyant sur différentes techniques comme l’Iridologie (lecture de la partie colorée de l’oeil), la morphopsychologie, les pouls énergétiques, les réflexologies, les tests psychologiques, l’anamnèse (historique, habitudes alimentaires, états des selles, qualité du sommeil…) et bien d’autres approches encore pouvant varier selon les écoles.
Ce bilan l’amène à évaluer les carences et surcharges, le « terrain » biologique spécifique et unique de chaque personne. Ce terrain est le fruit des habitudes et modes de vie que le consultant présente. Cette évaluation permet au Naturopathe de concevoir un programme (appelé parfois PHV: programme d’hygiène vitale) personnalisé qui va permettre de rétablir les déséquilibres.
Il peut concerner des réformes alimentaires, la mise en place d’exercices physiques spécifiques, des techniques de relaxation, des respirations à pratiquer, des compléments alimentaires à prendre, des livres à consulter…
Le but de ce programme est d’autonomiser le consultant, lui donner les moyens de préserver sa santé et si possible de la conserver.
Bien évidemment cette approche à ses limites, celle notamment qui distingue le « fonctionnel » du « lésionnel » ou encore la limite entre le « préventif » et « l’urgence » médicale. Elle se doit donc en toute humilité d’être consciente de ses limites,  de respecter la complémentarité entre tous les professionnels médicaux et paramédicaux et bien sûr si nécessaire de déléguer quand le problème n’est plus de son domaine d’intervention.
Bien souvent les consultants sont déjà suivis par des médecins ou d’autres professionnels, dans ce cas là le Naturopathe peut proposer un accompagnement (alimentation, exercices physiques, relaxation…) potentialisant le retour en Santé et limitant les problèmes parfois générés par les traitements conventionnels nécessaires (chimiothérapie, antibiothérapie, récupération après une anesthésie…).
La Consultation
D’une durée habituellement d’une heure, elle peut inclure un soin naturopathique selon la spécialité du professionnel: réflexologie plantaire, massage-bien-être, onction aux huiles essentielles, points de Knap, sympathicothérapie (réflexologie endo-nasale), pratiques énergétiques (acupressure, magnétisme, aimants…) et même dans certains centres l’usage de l’hydrothérapie (hammam, sauna, bain, boue, argile) ainsi que des pratiques diététiques (jeûne, monodiète, cure végétale…).
Les outils sont nombreux ainsi chaque consultation et programme sont uniques, la Naturopathie étant vraiment une « science humaine », dépendant de la sensibilité du praticien et de la relation thérapeutique qui se forme au moment de l’entretien.
Les séances ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale, certaine mutuelles proposent des forfaits « médecines complémentaires », renseignez-vous!
 Donnez votre avis, racontez vos expériences .
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à La médecine traditionnelle occidentale

  1. Ping :La médecine traditionnelle occidentale | Naturopathie.therapeutes.fr | Scoop.it

  2. Ping :La médecine traditionnelle occidentale |...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *