Je soigne ma tendinite au coude…

douleur-du-coudeAprès une période de travaux intensif et un changement de rythme de vie, je souffre depuis quelque jours d’une tendinite au coude. La mise au repos de l’articulation étant une évidence, je fais donc une pause. Par contre ne pas se servir de son bras gauche lorsque l’on est gaucher, c’est pas simple.
Après quelques recherches, la tendinite est dans l’épitrochléïte ( l’extérieur du coude), dans ce cas particulier, il semble que les notions d’effort et de faux mouvement ne soit pas les seules causes. La plupart du temps l’épitrochléïte se manifeste aussi bien au repos qu’aux mouvements, le maximum de la douleur étant provoqué par la pression ou le contact sur « l’épitrochlée »devenue Epicondyle Médial.
Les Kinésitherapeutes et les ostéopathes qui se sont penchés sur ce problème  pensent que l’épitrochléïte est plutôt la manifestation d’un désordre métabolique lié au système hépatique et vésiculaire. Pour obtenir la preuve incontestable du liens entre la douleur au coude et un désordre alimentaire, il suffit de faire ressentir la douleur par une pression sur l’épicondyle Médial et d’effectuer un appui sur la zone hépato-vésiculaire qui se révèle douloureuse. Une nouvelle pression sur l’épicondyle médial permettra de constater que la douleur du coude est nettement améliorée.
Dans ce cas, le traitement devra prendre en compte cette donnée et outres les corrections ostéopathiques viscérales et vertébrales, il devra comporter une correction du régime alimentaire et la prise de draineurs hépato-vésiculaires.
La guérison interviendra d’autant plus  rapidement que le régime et le traitement seront bien suivies.
Comme dans toutes les tendinites d’origine toxique les résultats seront lents à se manifester et suivront l’efficacité du drainage des organes intéressés. ( pour faire un parallèle avec la naturopathie, dans ce cas de figure il est considèrè que cela viens d’un engorgement du foie et qu’il faut supprimer le laitage animal, comme quoi les infos se recoupent)
Je dois donc éviter de faire travailler le coude dans le sens des tendons inflammé,  par contre je ne dois pas l’immobilisé afin de ne pas faire perdre de mobilité à l’articulation, et je dois aussi effectuer des exercices d’étirement.
Les soins médicaux les plus courants reposent, sur l’électrotéraphie, les ondes de chocs, et à titre expérimental sur la cryothérapie; j’ai donc opté pour mes pacths magnétiques Nikken sur les zones douloureuses, avec une coudière au gel froid sur des courtes période ( 30 minutes maximum 2 à 3 fois par jour ) et en guise d’anti inflammatoire  une ampoule d’Harpagophytum qui favorise le fonctionnement des articulations comme anti-inflammatoire naturels et L’huile essentielle de Gaulthérie odorante (Gaulthéria fragrantissima), commantalgique naturels.
J’utilise l’huile Essentielle principalement en application locale (la diffusion est déconseillée) et peu souvent par voie orale.
Ses propriétés thérapeutiques proviennent du salicylate de méthyle qu’elle contient à haute dose (95%).
Elle est utilisée en massage pour toutes les douleurs musculaires ou articulaires (tendinites, entorse, claquage musculaire, lumbago, arthrose). Elle est très appréciée des sportifs.
Attention à bien diluer cette huile essentielle dans une huile végétale (1 goutte pour 10 gouttes) pour éviter les irritations cutanées.
L’huile essentielle de Gaulthérie odorante est contre indiquée chez les personnes sous traitement anti-coagulant car le salicylate de méthyle a la même action que l’aspirine! 1ml d’HE de Gaulthérie odorante correspond à 1,4 g d’aspirine.
Cette huile essentielle est contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants de moins de 6 ans.
Formule d’huile de massage pour les articulations douloureuses :
1 goutte d’HE de Gaulthérie
1 goutte d’HE d’Hélichryse
1 goutte d’HE de Laurier noble
10 goutte d’huile végétale d’amande douce
Utiliser 4 gouttes de ce mélange pour masser les articulations 2 fois par jour.
Cet article est le reflet de mes recherches et mon utilisation personnelle d’une méthode naturelle. Elle ne se substitue absolument pas à une consultation avec un médecin, et n’est pas une prescription médicale qui doit être effectuée par un professionnel habilité.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Je soigne ma tendinite au coude…

  1. dominiquedominique dit :

    Des nouvelles aprés 15 jours de traitement. Une forte réduction de la douleur de fond au niveau de l’articulation, une mobilité encore un peu réduite et parfois douloureuse selon la position en entirement du bras. Encore de fortes douleurs ponctuelles repartie sur la longueur du muscle au niveau bras et de l’avant bras.Je continue le traitement antalgique avec les huiles essentielles et la rééducation douce par étirement.

  2. germain lauriane dit :

    attention, vous parlez d’épicondyle médial mais c’est le latéral en référence anatomique.
    Il y a desfois des traitements par compression (surtout en prevention (primaire ou éviter une récidive) pour les « tennis elbow » et j’vaais entendu sire qu’il fallait aussi bien surveiller son hydratation.
    bon courage pour la suite du traitement

    • dominiquedominique dit :

      Mes informations d’épicondyle médial viennent d’un kinésithérapeute ostéopathe,je ne fais que reprendre des données de spécialistes, je n’est pas la prétention d’avoir ces connaissance en anatomie.Par contre le traitement reposant sur une bonne hydratation corrobore mon diagnostic de foie nécessitant un drainage pour éliminer les toxines. Et ma coudière pour la compression sur des courtes périodes me soulage et m’empêche de forcer. De toutes façons la consolidation « officielle » est de 2 ou 3 mois, actuellement après un mois la douleur à fortement diminué, la mobilité est presque revenue, il me manque encore la force et la résistance.donc je laisse le temps au temps, je bois beaucoup d’eau Nikken, mais je suis privé de power plate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *